Mille morceaux du miroir brisé

Je te regarde aujourd’hui avec les yeux de l’amour tout abîmé

Je t’embrasse avec ces lèvres fiévreux toujours chauds et brûlants 

Car le corps reste fidèle, le cœur déchiré

Je me sens mal, très très mal.

Tu m’as fait mal, très très mal. 

Qui tue l’amour ?

Ce n’est pas le bruit du prout et du plouf  

Comme un enfant le disait

C’est le bruit des mensonges et de l’insincérité 

Que l’on a répétés à la personne avec qui on a le plus intimité 

Où est le grand amour

Quand on dit du mal de la personne que l’on aime pour s’assurer

Qu’est ce qu’un amour passionnel

Quand on fait l’amour en désirant les autres

Mon passé est très très doux

Le tiens est douloureux

Une petite agneau et un grand loup, 

Ils ont fait une belle rencontre

Puis ils se retrouvent dans toute la puérilité que l’on n’a jamais vu 

Comment doit-on ramasser mille morceaux du miroir brisé?

Illustration : Shattered Venus by Patrick Kramer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :