Beauvoir Traverse Le Siècle

Beauvoir Melintas Abad (Beauvoir Traverse Le Siècle) est un livre biographique sur Simone de Beauvoir en langue indonésienne. Ci-dessous le préface.

Simone de Beauvoir. Nous qui sommes intéressés par le féminisme connaissons certainement ce nom. Elle est l’auteur du Deuxième sexe. On ne nait pas femme, on le devient, quel féministe n’a jamais entendu cette phrase?

Mais savez-vous que Beauvoir n’est pas féministe quand elle écrit Le Deuxième sexe ? Qu’il lui a fallu 20 ans avant de déclarer “je suis féministe”? Comment une non féministe pouvait rédiger un essai qui deviendra le fondement des théories féministes en France et une référence féministe au niveau mondial?

Savez-vous que les ouvrages de Beauvoir se comptent par dizaines, en dehors de ce fameux « Deuxième sexe ». Quels sont donc ses autres ouvrages? Parlent-ils aussi du féminisme? Comment a-t-elle pu devenir une féministe existentialiste? Une féministe existentialiste? Savez-vous que l’on n’utilise presque pas cette étiquette en France?* (Le féminisme du Beauvoir est connu sous l’étiquette « féminisme existentialiste » en Indonésie).  

Je suppose qu’il aura beaucoup de questions concernant ce personnage. Nous qui la connaissons déjà un peu allons probablement poser des questions comme : comment était sa relation avec Jean-Paul Sartre? Est-ce que le roman Les Mandarins a été écrit à la suite de son histoire d’amour avec Nelson Algren? Mais qui est Nelson Algren? 

Était-elle vraiment une lesbienne? Est-il vrai qu’elle a fait de certains de ses élèves des proies pour Sartre pour qu’elle puisse toujours rester avec lui? Etc…

En revanche, mon objectif principal d’écrire ce livre n’est pas de satisfaire la curiosité sur ce genre des questions. Le but est de révéler la Vérité sur Beauvoir. 

Beauvoir est avant tout philosophe même si ce statut lui a été attribué il n’y a que deux ans. Elle a toujours été dans l’ombre de Sartre. Le pouvoir du patriarche reste ancré en France malgré le progrès de ce pays en matière égalité d’homme – femme. 

Les ouvrages de Beauvoir, plusieurs dizaines, sont de diverses formes : essai, roman, nouvelle, mémoire, pièce de théâtre, correspondance, et journal intime. Tous les ouvrages se fondent sur la philosophie.  

La philosophie à la Beauvoir a une particularité que les autres philosophies n’ont pas, y compris celle de Sartre, avec qui elle entretenait des discussions tous les jours depuis leur première rencontre jusqu’à leur dernier jour au monde. Ce serait dommage d’ignorer ses pensées extraordinaires qui sont le résultat d’une vie non ordinaire.* 

“En réalité, il n’y a pas de divorce entre la vie et la philosophie. Toute démarche est un choix philosophique”, écrit Beauvoir dans L’existentialisme et la sagesse des nations (p. 9). 

Les choix que Beauvoir a pris dans sa vie sont naturellement liés à ses valeurs, ses principes et ses pensées philosophiques. A l’inverse, la vie qu’elle avait menée l’a conduite à ses pensées. Tout cela s’est suivi continuellement, comme elle disait : La vie est une invention sans arrêt.  

C’est pourquoi, pour comprendre le procès de genèse de la philosophie beauvoirienne et la réalité de la philosophie beauvoirienne elle-même (qui n’est pas limitée à ce qu’elle écrit dans Le Deuxième sexe), les caractéristiques, les particularités, j’estime nécessaire d’explorer en premier lieu la vie de Beauvoir. 

Ce livre biographique a été pensé pour ouvrir la voie aux livres suivants, en espérant qu’il pourra devenir une sorte d’introduction avant de comprendre la philosophie et le féminisme à la Beauvoir. Néanmoins, l’interdépendance entre la philosophie et la vie de Beauvoir fait que cette biographie comprend non seulement son itinéraire de vie mais aussi ses pensées philosophiques. 

Il me paraît nécessaire de dire que depuis que Beauvoir s’est rendue compte que tous les humains sont condamnés à mourir, elle ne voulait pas perdre de temps, pas même une seconde. Au contraire, elle s’apprêtait à entrer dans une grande aventure d’être soi.  

Alors apprêtez-vous, page après page dans ce livre, vous trouverez sa vie bien remplie, une vie dévorante, passionnante, comme elle le voulait et en ayant tout fait pour l’avoir. Je vous invite à traverser le siècle avec Simone de Beauvoir. 

PS : 

*Personne, même ceux qui la critiquent, ne peut nier que Beauvoir a une intelligence extraordinaire. Mais tout le monde ne partage pas l’idée qu’elle a une vie extraordinaire, notamment ceux qui appliquent la moralité du « gentil et du méchant », de la personne morale et immorale. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :