La victime, elle n’y est pour rien, mais est-elle une véritable victime ?

photo-1447688812233-3dbfff862778

« La victime, elle n’y est pour rien » me rappellent les professionnels de la justice en France à propos de l’innocence de la victime. Une compréhension que les professionnels indonésiens n’ont pas.

Toutefois, en France et en Indonésie, une loi universelle s’applique pour les professionnels de la justice : pour être reconnue comme telle, pour pouvoir faire valoir ses droits, la victime doit être jugée.

Ainsi questionne-t-on sa crédibilité, dispute-t-on sa mémoire, conteste-t-on sa parole… et se demande-t-on : est-elle une véritable victime ?

Vous pouvez télécharger  l’intégralité de l’article ici

Illustration : Jairo Alzate@unsplash.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :