Denise Jodelet et « Belle Invention »

s200_denise.jodeletDenise Jodelet n’oubliera jamais le jour là où Serge Moscovici soutenait sa thèse dans l’amphithéâtre Louis Liard à la Sorbonne. Dans son souvenir, la salle était pleine, les gens devaient même s’asseoir sur les marches qui divisaient la salle en trois parties. Mais ils écoutaient dans un silence religieux.

Pour elle, c’est la soutenance de thèse la plus marquante dans sa vie. C’est le début d’une ère de psychologie sociale européenne. Pour Jodelet personnellement, c’est aussi le début d’une passion, de sa passion pour la théorie des représentations sociales. 

En s’étant inspirée de l’essai de Tarde sur l’art (1983), Jodelet (2008) nomme la théorie des représentations sociales une “Belle Invention”. On dit qu’une idée est belle lorsqu’elle amène à la découverte d’autres idées, et qu’une invention est belle lorsqu’elle est fructueuse pour d’autres inventions à venir.

L’ouvrage de Moscovici, d’après elle, n’a jamais été un projet de repris ou de réplique purement imitative comme c’est souvent le cas dans le domaine de la psychologie. Bien au contraire, il ouvre des pistes de découvertes. Selon elle, c’est pour cela que l’on considère Psychanalyse, son image et son public comme ouvrage séminal : il crée bien des nouvelles inventions. 

Certainement, Jodelet n’est pas la seule personne passionnée par les représentations sociales : “Belle Invention”. Cependant, elle est probablement la seule qui consacre toute sa vie au travail scientifique sur cette théorie (E.R. Rodríguez, 2008).

En plus, de ses propres recherches, elle motive et guide également un grande nombre d’étudiants étrangers qui repartent avec cette théorie et la développent dans leur pays d’origine. C’est grâce à elle que le monde entier en particulier l’Asie, l’Amérique latine, l’Amérique du Sud, et l’Europe du sud peut prendre connaissance de cette “Belle Invention”.

Si elle, elle rend hommage à l’inventeur, Moscovici, les jeunes chercheurs, eux, lui rendent hommage à elle. Elle permet à cette théorie d’inciter des nouvelles inventions, de réaliser ce qu’elle appelle elle même : une “Belle Invention”. 

Certains observent que Jodelet suit l’approche socio génétique de Moscovici. D’autres disent qu’elle développe sa propre approche : anthropologique.

Kalampalikis et Apostolodis (2016), en lisant la première synthèse de Jodelet sur les représentations sociales, trouvent qu’elle pose les jalons de la perspective sociogénétique et anthropologique. Même si leur explication se focalise sur l’aspect sociogénétique, je partage leur opinion en effet que Jodelet combine effectivement les deux approches. 

REPRESENTATIONS SOCIALES-UNE INTRODUCTION

Photo : Academia.edu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :