Dynamics of mind : Modèle dialogique des représentations sociales

Dynamics of mind

Un modèle dialogique de représentations sociales est un modèle ou une approche qui met l’accent sur le rôle du langage et de la communication dans l’élaboration des représentations sociales.

L’appellation “modèle dialogique” vient de Moliner et Guimelli d’après l’ouvrage d’Ivana Markova “Dialogicality and social representations : dynamics of mind” (2003). Markova elle-même n’a pas défini ses idées comme un modèle ou une approche dialogique. 

C’est toujours avec un grand enthousiasme que Markova essaie de comprendre les représentations sociales. Elle constate que les représentations sociales sont incomprises, ce qui conduit à deux erreurs. 

Premièrement, on exige que les représentations sociales manifestent certains caractéristiques de l’épistémologie positiviste cependant elles sont construites sur l’épistémologie dialogique. Deuxièmement, on étudie les représentations sociales toujours à travers l’épistémologie positiviste. 

Moscovici construisait les représentations sociales dans le but de créer une psychologie sociale qui ne suit pas le courant dominant statique. Il voulait changer l’épistémologie statique en dynamique.

Alors que d’autres ne comprennent pas cette intention, Markova l’a bien saisie, probablement parce qu’elle partage le même souci par rapport à l’épistémologie empirique statique.

Elle critique les théories individualistes telles que la théorie d’attribution et l’identité sociale qui ignorent la dynamique de l’interaction sociale (in Cakarik, 2011). C’est pour cela qu’elle a voulu créer une théorie alternative de la connaissance sociale, une théorie qui se fonderait sur l’épistémologie dynamique. 

Par ailleurs, elle développe toujours un vif intérêt sur la pensée et le langage. Elle s’intéresse notamment au dialogisme de Mikhaïl Bakhtine. Lorsqu’elle explore les représentations sociales, elle aperçoit certaines convergences philosophiques entre cette théorie et le dialogisme.

La première focalisation qui semble évidente pour elle est que les deux donnent la priorité à l’étude du langage dans et à travers des discours et de la communication. Ils considèrent important la pluralité de la pensée et de la communication en construisant les réalités sociales. 

Moscovici et Bakhtin partagent effectivement les mêmes idées sur le langage. Selon Moscovici (2008, p.162), l’une des spécificités des représentations sociales est qu’elles génèrent les langages spécifiques. Les individus, les groupes sociaux et les professionnels utilisent des langages différents pour parler d’un même problème.

Lorsque la psychologie traditionnelle assume une position uniforme dans le procès de la pensée et le procès dialogique, les représentations sociales démontrent l’opposé. Ce sont les langages pluriels présents dans l’étude de Moscovici. 

Bakhtin refuse également la notion du langage unique et utilise plutôt la notion de la heteroglossia qui signifie la multiplicité des langages chez un individu, dans les dialectes, les langages professionnelles, les classes sociales et les groupes ethniques.

Le dialogue selon lui a une nature de facettes multiples. On peut trouver également cette caractéristique multiforme dans la cognitive polyphasique, le terme que Moscovici emploie pour les différentes formes de la pensée qui peuvent exister chez l’individu. 

La deuxième convergence que Markova constate est qu’ils utilisent le même point de référence, i.e changement. Le point de départ pour ce changement est l’interdépendance de l’égo-alter.

Pour Bakhtin, la dialogicité signifie que les individus résident dans le monde de mots d’autrui et la limite de l’égo n’est pas l’égo lui même mais l’ego dans son interrelation avec l’autrui.

Pour Moscovici, la théorie des représentations sociales se fonde sur la relation mutuellement dépendant entre ego et alter. C’est à dire que les représentations sociales sont toujours orientées et filtrées à travers l’autrui. Sans dialogue entre ego et alter, les représentations sociales n’existent pas. 

L’interaction entre ego et alter pour produire des connaissances et des représentations, dans la théorie des représentations sociales et la dialogicité, distingue ces théories des traditions individualistes dans lesquelles l’égo maintient l’indépendance.

Cette interaction se focalise sur la tension au lieu de l’équilibre. Cette tension rend dynamiques les deux théories car elle les conduit à leur finalité : changement. C’est elle qui devance l’épistémologie statique sur la dynamique. 

En reliant les représentations sociales et le dialogisme et en reprenant le triade sémiotique dynamique ego-alter-objet, Markova réalise donc son désir de créer une théorie dynamique de la connaissance sociale.

Sa théorie intitulée la dynamique de l’esprit est définie comme une capacité de l’esprit à concevoir, créer et communiquer sur les réalités sociales en terme d’altérité.

L’esprit est aperçu comme la capacité humaine enracinée culturellement et historiquement pour communiquer et comprendre les signes, les symboles et les significations et aussi pour en créer des nouveaux. 

Ainsi, un modèle dialogique des représentations sociales a été produit. Il est le seul qui montre un grand intérêt au langage et à la communication, éléments essentiels dans les représentations sociales mais pourtant oubliés.

(Ivana Marková est une psychologue sociale britannique connue pour son travail sur le langage et les structures de communication. Elle est née en Tchécoslovaquie et a étudié la philosophie et la psychologie à l’Université Charles de Prague.

Mikhaïl Mikhaïlovitch Bakhtine est un historien et théoricien russe de la littérature. Il s’est également intéressé à la psychanalyse, à l’esthétique et à l’éthique et a été un précurseur de la sociolinguistique.   

Source : Wikipedia). 

Modifié en avril 2020.

Corrigé par ma chère professeur, Elisabeth Pou.

Veuillez trouver ici le texte complet sur les représentations sociales : REPRESENTATIONS SOCIALES-UNE INTRODUCTION

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :