Types des représentations sociales

Moscovici estime que définir les représentations collectives dans leur opposition aux représentations individuelles comme il le fait Durkheim est un peu déplacé. Selon lui, les représentations peuvent être sociales en trois façons, selon les relations parmi des membres du groupe. Ainsi, il distingue trois types de représentations sociales qui peuvent exister dans une société : hégémonique, émancipé et polémique. 

Les représentations hégémoniques sont partagées par tous les membres d’un groupe fortement structuré – parti, nation, ville – sans pour autant être leur œuvre. Elles prédominent de manière implicite dans toutes les pratiques symboliques ou affectives. Elles apparaissent uniformes et coercitive. Elles reflètent l’homogénéité et la stabilité qui pourraient faire penser aux représentations collectives.  

Les représentations émancipées résultent de la circulation des connaissances et d’idées appartenant à des sous groupes qui sont plus au moins en contact. Chacun engendre sa propre version et le partage avec les autres. Elles ont le certain degré d’autonomie par rapport aux parties interagissantes de la société. Elles ont une fonction complémentaire étant donné qu’elles résultent de l’échange et du partage d’un ensemble d’interprétations ou de symboles. 

Les représentations polémiques sont générées au cours du conflit social, d’une controverse sociale que la société en entier ne partage pas. Elles sont déterminées par les relations antagonistes entre ses membres. Elles sont désignées de manière à s’exclure les unes et les autres. On les voit dans le contexte de l’opposition ou la lutte entre groupes. Elles sont souvent exprimées en termes du dialogue avec l’interlocuteur imaginaire.

Moscovici donne l’exemple les représentations du Marxisme en France comme exemple des représentations polémiques. Les représentations du Marxisme circulent en plusieurs versions dont chacune est façonnée par la polémique entre les croyants et les non croyants, les communistes et les libéraux. 

Ces distinctions accentuent la transition du concept des représentations collectives comme une perspective uniforme à la perspective différenciée des représentations sociales, qui est d’après Moscovici (1988) plus proche de notre réalité. 

Merci à ma chère Elisabeth P. d’avoir corrigé ce texte 😘

REPRESENTATIONS SOCIALES-UNE INTRODUCTION

2 commentaires sur « Types des représentations sociales »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :